A propos

A partir d’un répertoire photographique personnel ou emprunté, je construis des images dont les thématiques récurrentes sont la représentation du sens commun, le quotidien, la famille, l’enfance, les rituels sociaux.
Dans la photo ce qui m’intéresse c’est la traçabilité de leurs pertes, les marques d’instants vécus et perdus, manipulés et indélébiles. Les photos que je sélectionne sont transposées sur divers supports comme le papier, la peinture ou l’image imprimée. A travers différents gestes plastiques tels que le prélèvement, l’effacement, la transformation,  je les retravaille souhaitant décortiquer leurs réalités.
Laissant de nombreuses zones vides, j’induis une partie d’incertitude sur ce qui est finie ou non, un questionnement sur les repères établis et je fais appel au spectateur l’invitant à combler les absences dans un espace de libre interprétation.

Le blanc tour à tour comme espace d’imagination ou mémoire mentale, comme surface inachevée ou surface de recouvrement, suggère une zone ouverte, un interstice dans lequel s’immiscer.

Les commentaires sont fermés.